La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Le thym et ses usages traditionnels

Posté le 04/05/2014

Les grecs et les romains en recommandaient l’usage, Charlemagne en a ordonné sa culture.
Panacée jusqu’au XVIIIè siècle, il disparaît peu à peu de la pharmacopée.
La tradition populaire ne l’a pourtant jamais oublié, et heureusement pour nous !
Depuis la nuit des temps on lui attribue des vertus anti-inflammatoires, cicatrisantes, régénérantes, tonifiantes, antiseptiques, stimulantes de la digestion, et même déodorantes. Utilisée en cuisine, en pharmacie, cosmétique, parfumerie… Il combat rhume, bronchite, grippe, refroidissement...

Le thym en cuisine:
Dans les garrigues de Provence, il se nomme «farigoule», dont lapins et chèvres raffolent !. Le fameux « bouquet garni » contribue, disait-on, à faciliter la digestion de tous les plats lourds et copieux. Utilisez des feuilles si le thym doit rester dans la préparation, une branche entière dans une soupe ou un ragoût. Quelques brins suffisent pour parfumer tout un plat.

L’ami des «petits maux»
En macération dans l’alcool, il fait une excellente eau dentifrice en prévention des gingivites : 30 gr de fleurs dans 20 cl de rhum, vodka ou eau de vie. Laissez macérer 8 jours. Filtrez . Conservez bien bouché à l’abri de la lumière. Déposez quelques gouttes sur votre brosse à dents.
- En période d’épidémies, et pour se prémunir de la grippe, du rhume, de l’angine ou des rhumatismes il s’utilisait jadis en décoction dans l’eau du bain : déposez 2 à 3 poignées de thym dans un gant de toilette, fermez avec 1 ficelle. Jetez le gant dans une casserole contenant 1 L d’eau. Laissez bouillir 5 minutes. Versez l’infusion et le gant dans l’eau du bain (Se frotter avec le gant rempli de thym est également très agréable).Sortir après 20 minutes, se couvrir et s’allonger un moment.
- En cure au printemps et à l’automne, il permet de prévenir les infections ou les allergies liées au rythme des saisons : une infusion, (2 pincées de thym par tasse) le matin à jeun, en lune descendante, pendant 7 jours.
- En inhalation, il dégage les voies respiratoires. En gargarisme, Il combat très efficacement la mauvaise haleine

Beauté / bien-être
- Il était autrefois très apprécié en «parfum stimulant et fortifiant» que les anciens versaient dans leur bain.
- On en faisait aussi une huile de massage réputée : 20 gr de thym à laisser macérer 9 jours dans 30 cl d’huile végétale ( olive, tournesol ou autre) . Filtrez et mettez en bouteille.
- Nos grands-mères affectionnaient aussi beaucoup l’eau florale de thym : portez à ébullition 20 gr de thym dans 1/4 de litre d’eau de source. Quand l’eau bout, retirez du feu, laissez infuser minimum 20 minutes puis filtrez. Mettez en bouteille ( TOUJOURS conserver au réfrigérateur et jamais plus de 6 jours ). Pour visage et cou ( purifie, éclaircit, tonifie et assainit la peau)

ou encore: encens ( sur charbon à brûler pour purifier et assainir 1pièce), huile de thym pour la cuisine etc…

A savoir: le serpolet s'utilise comme le thym.